PHILAPOSTEL

Jusqu'au 18-11-2016

+

logo
logo yvert et Tellier

L'Association des Collectionneurs
de La Poste et d'Orange

Philatélistes, cartophiles, numismates, toutes collections

Paysage vendéen
Émissions TP
Émissions de TP de Mai 2017
90e congrès FFAP - Cholet
© La Poste 2017
Création et gravure Line Filhon d'AP. Photos Mairie de Cholet © Deshoulières
Jeanneau architectes et Lafourcade/Rouquette architectes

La Poste émet, en avant-première, un timbre représentant la ville de Cholet, avec une vignette dédiée au 90e Congrès de la Fédération Française des Associations Philatéliques.

Située à l'extrême sud-ouest du Maine-et-Loire à la limite de trois autres départements : La Vendée et la Loire-Atlantique en Pays de Loire et Les Deux-Sèvres en Poitou-Charentes, Cholet est une ville où le passé et le présent fusionnent en harmonie entre vestiges du passé et architecture contemporaine.

Le timbre et la vignette créés et gravés par Line Filhon, imprimés en tailledouce par l'Imprimerie de Phil@poste illustrent les deux facettes de cette ville.

Sur la partie basse du timbre on découvre la place Travot, du nom d'un général républicain qui a pacifié le pays après l'insurrection vendéenne, avec en premier plan l'ancien théâtre et en second plan l'église Notre Dame de style néo-gothique. Sur la vignette, le Théâtre Saint-Louis, un lieu incontournable du patrimoine culturel de la ville depuis son ouverture en 2012.

Affranchissement de la Lettre verte 20g

2
mai
2017
Télécharger le communiqué de presse
La Croix-Rouge française : partout où vous avez besoin de nous
© La Poste 2017
Laurent Corvaisier pour les créations / Corinne Salvi pour la mise en page

La Poste émet un carnet de 8 timbres la Croix-Rouge française : partout où vous avez besoin de nous. Cette année, comme en 2016, le carnet est axé sur l'aide apportée à toutes les personnes vulnérables : celles en situation de précarité, de handicap, les personnes âgées ou isolées, les sans-abri, et met à l'honneur tous ceux, salariés des établissements ou bénévoles de la Croix-Rouge françaises qui les accompagnent au quotidien.

2 euros seront reversés à la Croix-Rouge française, pour chaque carnet vendu.

La Poste a confié le travail d'illustration des valeurs de la Croix-Rouge à un artiste peintre, Laurent CORVAISIER, illustrateur et professeur, qui s'exprime tant en noir et blanc qu'en couleurs, en dessin ou peinture, sur différents supports.

Il a dessiné des timbres très colorés, en aplat, avec du relief et cependant sobres, lumineux, vivants, délicats, humains.

Les timbres n'ont pas de titre : l'image est assez éloquente pour êre comprise.

La Croix-Rouge française et le Groupe La Poste travaillent ensemble à la création de produits philatéliques depuis 1914. L'émission de timbres à surtaxe par La Poste, mécanisme atypique de sollicitation de la générosité des Français, est un rituel que connaissent bien les acheteurs de beaux timbres et les collectionneurs thématiques.

La Poste est un des partenaires les plus fidèles de la Croix-Rouge française et depuis 2006, ce sont plus de 20 millions d'euros qui ont ainsi été reversés par La Poste à la Croix-Rouge française, grâce à l'engagement de tous les postiers.

Que fait la Croix-Rouge française avec 2 € ?

  • Elle procure 2 repas complets à des personnes vulnérables ;
  • Elle sécurise une mère en lui donnant tout ce qu'il lui faut pour nourrir son bébé pendant une journée ;
  • Elle distribue 6 couvertures de survie isothermes.

Que fait la Croix-Rouge française avec 20 € ?

  • Elle offre à 3 personnes un kit repas de fêe, en fin d'année ;
  • Elle donne un kit hygiène à 2 personnes hébergées temporairement dans un centre d'accueil.

La Poste est fière d'êre engagée, depuis plus de cent ans, aux côés des 58 000 bénévoles et des 18 000 salariés de la Croix-Rouge française. Ils peuvent compter sur l'engagement et le soutien du Groupe La Poste et de milliers de postiers qui, chaque année, contribuent à faire de cette opération un vrai succès.

Affranchissement de la Lettre verte 20g

6
mai
2017
Télécharger le communiqué de presse
EUROPA - LES CHÂTEAUX Chambord ˜ Azay-le-Rideau ˜ Chenonceau
© La Poste 2017
Création Broll & Prascida d'ap. photo RIEGER Bertrand / hemis.fr

« Les châteaux » sont mis à l'honneur avec l'émission Europa 2017.

En France, le Val de Loire concentre un ensemble exceptionnel de châteaux bâtis ou remaniés à la Renaissance. Les châteaux de Chambord, Azay-le-Rideau et Chenonceau ont déjà été représentés sur plusieurs timbres, mais c'est la première fois qu'ils sont tous les trois sur un même timbre.

Si les châteaux sont évoqués par un dessin au crayon, les ornements sont particulièrement originaux. La couleur corail tout d'abord, qui accroche l'œil et met en valeur le crayonné des châteaux. Puis, des détails plus subtils à découvrir : des feuilles d'ormes champêtres qui poussent le long de la Loire, des fleurs de lys, symboles des rois de France, des formes évoquant l'eau de la Loire et son mouvement. La Loire, rivière omniprésente dans l'histoire des châteaux de la région.

Chaque année depuis 1956, un timbre Europa est émis sur une thématique commune définie par POSTEUROP, association qui regroupe 52 membres dans 49 pays et territoires différents. Chaque pays choisit le visuel du timbre Europa, à partir du thème commun à tous.

Les émissions de timbres EUROPA entrent dans la catégorie des timbres les plus collectionnés et les plus populaires au monde. Ils sont spécialement émis par les administrations ou entreprises postales européennes, affiliées à POSTEUROP.

Ces timbres soulignent la collaboration dans le domaine postal, en particulier en matière de promotion de la philatélie, et contribuent à sensibiliser le public aux racines, à la culture et à l'histoire communes de l'Europe ainsi qu'à ses objectifs communs.

Affranchissement de la Lettre Europe et Suisse 20g

15
mai
2017
Télécharger le communiqué de presse
Paris 2024

Paris 2024 et La Poste, Partenaire Officiel de Paris 2024, dévoilent « Le timbre Paris 2024 » qui sera mis en vente le 15 mai prochain pour soutenir la candidature de Paris à l'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques.

© La Poste 2017

Quelques jours avant la visite de la Commission d'Évaluation du CIO, Paris 2024 et La Poste, Partenaire Officiel de Paris 2024, annoncent l'émission d'un timbre officiel pour célébrer, avec tous les Fran&ccedol;ais, la candidature de Paris à l'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.

Le timbre Paris 2024 sera vendu en avant-première le samedi 13 mai 2017 à la boutique du Carré d'Encre (13 bis, rue des Mathurins 75009 Paris), en présence de Sarah Ourahmoune, médaille d'argent en boxe aux Jeux Olympiques de Rio, et du médaillé Paralympique Michaël Jérémiasz (tennis en fauteuil) porte-drapeau de l'équipe de France à Rio. Le timbre sera disponible dans tous les bureaux de poste à partir du 15 mai 2017.

Le timbre reprend la signature du Comité de candidature « Venez partager », le logo Paris 2024, ainsi qu'un visuel du Grand Palais, l'un des sites emblématiques des Jeux, qui accueillera les épreuves d'escrime et de taekwondo en 2024.

Pour soutenir la candidature de Paris 2024, La Poste a con&ccedol;u un timbre au format innovant : le timbre Paris 2024 est ainsi associé à l'application gratuite « Courrier Plus », qui permet de déclencher un contenu en réalité augmentée : « Soutenez la candidature de Paris pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 ».

Affranchissement de la Lettre Verte 20g

15
mai
2017
Télécharger le communiqué de presse
Abbaye de Fleury - Saint-Benoît-sur-Loire.
© La Poste 2017
Création et gravure Pierre Albuisson d'ap. photo Père Jacques Audebert

La Poste émet un timbre de la série touristique sur l'Abbatiale de Saint-Benoît-sur-Loire.

C'est la tour-porche de l'abbatiale qui est mise en avant sur le timbre. Celle-ci contient les 4 cloches qui sonnent les notes do, fa, sol et la. Les douze portes non fermées de la tour-porche peuvent évoquer la Jérusalem céleste. Plus que la simple représentation du monument, Pierre Albuisson a réussi à graver les rayons de soleil qui caressent la pierre et se reflètent dans les vitraux. Ce dessinateur et graveur a déjà réalisé plus de 80 timbres.

La période de prospérité de l'abbaye de Fleury, aux Xe et XIe siècles, trouve son expression et son couronnement dans l'édification de l'église abbatiale qui en perpétue encore aujourd'hui le souvenir. En effet, à cette époque, les reliques de saint Benoît n'avaient pas encore de demeure digne d'elles, surtout depuis l'incendie du monastère en 1026, ni le monastère d'église à la mesure des pèlerins qui venaient chercher soulagement auprès de saint Benoît.

On peut penser que ce fut cette double considération qui poussa les moines à entreprendre la construction d'une nouvelle église.

C'est d'abord à l'abbé Gauzlin, dans la première moitié du XIe siècle, que nous devons le projet et les premiers travaux de la tour-porche qui sert aujourd'hui d'entrée à l'abbatiale. Son intention était d'élever un monument qui fût « une œuvre telle qu'elle soit un exemple pour toute la Gaule », digne de la grandeur de l'abbaye, de son chef, et de son patron céleste, saint Benoît. Il choisit un emplacement à l'entrée du monastère, vers l'ouest. Et, tant pour son architecture que pour ses chapiteaux, il s'inspira de la description de la Jérusalem céleste tirée du livre biblique de l'Apocalypse.

Sous l'abbatiat de Guillaume (1067-1080) débute la construction de l'église elle-même ; elle aussi témoigne du niveau artistique du monastère à cette époque. Le chœur et le sanctuaire sont consacrés en 1108, et quelques mois plus tard, le roi Philippe Ier, qui avait aidé cette entreprise par ses libéralités, mourait à Melun et demandait à être enterré, non pas à Saint-Denis, mais à Fleury, auprès de saint Benoît, et son corps fut déposé sous le dallage du sanctuaire.

La construction de la nef s'échelonna tout au long du XIIe siècle et, en 1218, on put célébrer la dédicace de l'abbatiale enfin achevée.

Affranchissement de la Lettre verte 20g

22
mai
2017
Télécharger le communiqué de presse
Centenaire de la Coupe de France de football.
© La Poste 2017
Création de Stéphane Humbert-Basset d'après photo © FFF

Pour célébrer le centenaire de la plus ancienne compétition de football française, La Poste émettra un timbre dont le visuel évoque une équipe composée de footballeurs anciens et actuels aux couleurs des grands Clubs qui ont marqué la Coupe de France, tels que Marseille, Lille, Saint-Étienne, Paris, Nantes. Au premier plan, le trophée Charles Simon symbolise le centenaire de la Coupe de France de Football.

La Coupe de France vient d'avoir cent ans. Créée en janvier 1917 pour honorer la mémoire de Charles Simon - fondateur du comité interfédéral ancêtre de la FFF, tombé au front en 1915 -, la « vieille dame » est la doyenne des compétitions du football français.

La seule, tous sports confondus, à avoir traversé sans interruption toutes les époques, toutes les modes, toutes les guerres. Née au son du canon, en plein conflit mondial, elle doit sa longévité à son père créateur, Henri Delaunay, ancien secrétaire général de la FFF.

Ouverte sans distinction à tous les clubs affiliés à la FFF, la Coupe de France est la compétition la plus accueillante du sport français. En 1917, 48 clubs étaient sur la ligne de départ. Pour cette édition anniversaire, ils étaient 7290 !

Avec sa formule à élimination directe, cette épreuve hors du commun cultive le suspense, son lot de « surprises » et de Petit Poucet qui mettent en valeur le football amateur et entraînent une véritable liesse populaire.

Sa légende, jalonnée par les records, les anecdotes, des gestes mémorables et les plus belles performances sportives, s'est embellie au fil des éditions remportées par 33 clubs différents.

La Coupe de France, c'est l'OM, Calais, le PSG, Quevilly, Saint-Étienne, El-Biar, le Racing club de Paris, Nantes. Bien plus qu'une épreuve sportive, c'est un monument du patrimoine national, salué par tous les présidents de la République depuis 1927 lors de la finale.

Affranchissement de la Lettre verte 20g

22
mai
2017
Télécharger le communiqué de presse
Bloc « Les insectes »
© La Poste 2017
Création Isabelle Simler

La Poste émet un bloc de 4 timbres dans la série nature « Les insectes ».

Isabelle Simler a mis en scène les quatre insectes dans une représentation ludique et colorée, sur un décor de feuilles imaginaires serties de gouttes de rosée.

L'impression en héliogravure fait ressortir les couleurs de la demoiselle, du hanneton, de la coccinelle et du carabe, avec une brillance remarquable.

Isabelle Simler est diplômée des Arts décoratifs de Strasbourg. Elle est auteur, illustratrice et graphiste pour l'Édition, la Presse, l'Animation et la Publicité. Jeune maman passionnée par le monde de l'enfance, elle a réalisé et écrit les scénarios de nombreux dessins animés.

Elle a créé en 2016 pour La Poste, le bloc de timbres « Les abeilles solitaires » et le timbre « EUROMED Poissons de Méditerranée ».

Les noms de ces insectes racontent tous une histoire, à commencer par celui du hanneton qui n'avait pas de nom en latin à l'époque romaine. En effet, ce coléoptère ne s'est multiplié dans nos régions qu'à l'époque des grands défrichements du haut Moyen-Âge, ce qui explique son nom d'origine germanique.

Au contraire, le carabe doit son nom au latin carabus, qui s'apparente à scarabée, un terme générique pour d'autres coléoptères.

La demoiselle est couramment appelée « libellule ». Demoiselles et libellules présentent pourtant des différences importantes, en particulier la position de leurs ailes au repos. Les ailes de notre demoiselle lui valent son nom savant, Calopteryx splendens, qui signifie à la fois « qui a de belles ailes » et « resplendissante ».

Toutefois c'est la coccinelle qui raconte la plus belle histoire, non pas pour la couleur rouge de ses élytres qui apparaît dans son nom - cocci est un emprunt au grec et signifie « écarlate » - mais parce qu'on la nomme aussi la bête à bon Dieu. Elle est l'héroïne d'une jolie légende du Moyen-Âge où un homme innocent condamné à mort, aurait dû son salut à une coccinelle posée sur son cou quand le bourreau s'apprêtait à lui trancher la tête. Y voyant une intervention divine, le roi Robert le Pieux avait alors gracié le condamné. Et depuis, la coccinelle est considéré comme un porte-bonheur.

Affranchissement de la Lettre verte 20g

22
mai
2017
Télécharger le communiqué de presse
50e anniversaire de la Société Nationale de Sauvetage en Mer.
© La Poste 2017
Création Nicolas Vial

La Poste émet un timbre à l'occasion du 50e anniversaire de la Société Nationale de Sauvetage en Mer.

Nicolas Vial, peintre officiel de la Marine a peint un bateau de la SNSM, le SNS 076 qui va porter secours à un autre navire en difficulté. Ce canot est placé sur le haut d'une vague dans une mer déchaînée, avec le blanc de l'écume qui souligne un ciel marine gris noir.

Il est l'auteur d'une quinzaine de timbres et sa création pour le 70e anniversaire du débarquement a reçu le Prix du plus beau Timbre 2014.

La SNSM est née de la fusion de deux anciennes « sociétés » créées auXIXe siècle, la Société centrale de sauvetage des naufragés et la Société des hospitaliers sauveteurs bretons, associations qui structuraient le principe ancien de solidarité entre gens de mer, au profit de toutes les professions maritimes.

La fusion de 1967 prenait notamment en compte la profonde mutation des activités maritimes depuis l'après-guerre, liée notamment au développement considérable des loisirs nautiques et de la plaisance.

Pour autant, la SNSM reste fidèle aujourd'hui à ce principe de solidarité qui s'exprime dans l'engagement bénévole des sauveteurs en mer. Sept mille bénévoles ont rejoint l'association : 4 400 d'entre eux sont embarqués et se tiennent prêts en permanence à intervenir sur ordre des autorités maritimes, au profit de personnes en difficultés en mer. Répartis entre 218 « stations de sauvetage » sur le littoral, y compris outre-mer, ils mettent en œuvre près de 400 embarcations de tous types. À leur côté, 1 300 jeunes « nageurs sauveteurs », formés par SNSM, sont chaque année mis à la disposition de municipalités pour assurer la sécurité sur leurs plages.

Tous les ans, les sauveteurs en mer portent secours à environ 8 000 personnes et interviennent au profit de 22 000 personnes sur les plages.

La SNSM, association reconnue d'utilité publique en 1970, assure plus de la moitié des opérations de sauvetage en zone littorale. Soutenue en partie par l'État et les collectivités locales, elle fonctionne principalement grâce au soutien de donateurs privés et de mécènes.

Le 50e anniversaire de la SNSM est un temps fort qui permet de rendre un hommage mérité à l'action de tous ceux qui, bénévolement et parfois au péril de leur vie, mettent leur temps et leurs compétences au service de tous ceux qui sont confrontés aux dangers de la mer.

Affranchissement Lettre prioritaire 20g

26
mai
2017
Télécharger le communiqué de presse
Centenaire du Lions International.
© La Poste 2017
© Lions International

La Poste émet un timbre à l'occasion du centenaire du Lions International.

Le logo du Lions international est représenté au premier plan du timbre et en filigrane. Le lion symbolise la force et le courage et la couleur bleu la loyauté envers sont pays, ses amis et envers soi-même, ainsi que l'intégrité de cœur et d'esprit. L'or traduit la sincérité des intentions, la tolérance, la générosité spirituelle et matérielle envers son prochain. De chaque côté, les profils des lions sont tournés vers l'extérieur et font face à la fois au passé avec fierté et à l'avenir avec confiance.

« On ne peut aller bien dans sa vie si l'on ne commence pas par faire quelque chose pour quelqu'un d'autre. » Réflexion faite par Melvin Jones en 1917 à Chicago où il dirigeait une compagnie d'assurances. Membre d'un des clubs qui fleurissaient dans la ville et dont les membres se rencontraient pour promouvoir leurs propres intérêts, il propose d'unir leurs compétences et d'offrir leur disponibilité afin de « servir l'Autre ».

Ainsi naît cette communauté qui prend pour nom : LIONS, acronyme de « Liberty, Intelligence, Our Nation's Safety » (Liberté et compréhension sont la sauvegarde de nos nations).

Image d'illustration

Sa devise « Servir » lui a valu d'être nommée par l'ONU - dont elle est membre consultatif - première organisation humanitaire du monde.

Cent ans plus tard, 1 400 000 membres couvrent 210 pays et régions des cinq continents. En France, 27 000 membres répartis dans 1 200 clubs se sont assigné quatre objectifs principaux :

  • La sauvegarde de la vue avec la création de la canne blanche, des écoles de chiens guides, la mise en place du dépistage des maladies oculaires et du diabète, ainsi que des bibliothèques sonores.
  • Des actions auprès de la jeunesse en difficulté qui se concrétisent sous la forme de centres de vacances, de promotion culturelle et éducative, d'éradication de la rougeole, de participation au Téléthon depuis l'origine.
  • La préservation de l'environnement à travers la plantation d'arbres, la récupération de déchets et la construction de puits en Afrique.
  • La lutte contre la faim avec la collecte de nourriture de la Banque alimentaire.

Au total, ce sont 1,5 million d'heures de « don de soi » et une récolte de 20 millions d'euros qui sont assurés par les Lions de France annuellement.

En juillet 2017, les Lions du monde se retrouvent à Chicago afin de fêter leur centenaire avec pour défi de sauver 100 millions de personnes dans le monde durant l'année ! Un challenge à leur portée.

Affranchissement Lettre prioritaire 20g

29
mai
2017
Télécharger le communiqué de presse

Mise en ligne : 10/03/2017 - Dernière mise à jour : 09/05/2017