Ce jour est le 20 Mai - Bernardin

Né près de Florence en 1380, Bernardin entre chez les franciscains où il se fait remarquer par ses études assidues. Évêque de Sienne, il plaide pour le rapprochement des Églises d'Orient et d'Occident (Comme nous sommes à la veille de la prise de Constantinople par les Turcs, ses arguments n'auront pas de succès durable). Bernardin est le patron des tisserands.

Source Hèrodote


1er jour du mois de Prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la luzerne. tp-0147pre

30e jour du Taureau.

Dicton du jour

À la Saint-Bernardin, plus de gelée ne craint.

Prénoms du jour

Bonne fête aux Bernardin et sa variante masculine Bernardino et sa forme féminine Bernadine et Bernardine.
Et aussi aux Terezhien et ses dérivés : Tirizhian, etc.

Il se prénomme aussi

mau0327

Événements

  • 325 : Le concile de Nicée condamne l'arianisme
  • L'empereur romain Constantin 1er réunit à Nicée le premier concile œcuménique de l'Histoire en vue de condamner la doctrine d'Arius, l'arianisme qui nie la consubstantialité du Fils avec le Père, et, plus important que tout, maintenir l'unité de la jeune Église...

  • 1498 : Vasco de Gama aborde à Calicut
  • tp-p1069

    Vasco de Gama aborde à Calicut, en Inde. À 29 ans, le navigateur portugais devient le premier Européen à rallier l'Inde par la mer, en contournant l'Afrique. C'est l'aboutissement du prodigieux rêve entretenu par les Portugais depuis près d'un siècle...

  • 1802 : Bonaparte légalise l'esclavage
  • Le Premier Consul Napoléon Bonaparte rétablit l'esclavage dans les colonies qui restent à la France...

  • 1949 : Schoelcher et Éboué au Panthéon
  • tp-3714 tp-fma215

    Sur une initiative du sénateur Gaston Monnerville, métis originaire de Guyane, la République française transfère au Panthéon les cendres de Victor Schoelcher, en reconnaissance de son action en faveur des esclaves, ainsi que du Guyanais de race noire Félix Éboué, gouverneur du Tchad rallié à la France libre de De Gaulle...

    Naissances

  • Honoré de Balzac
    Né en 1799 à Tours - Décédé le 18 août 1850 à Paris
  • tp-438

    Le romancier Honoré de Balzac a peint dans la Comédie humaine les travers de la bourgeoisie française sous le règne de Louis-Philippe 1er...

  • Henri Mondor logo_af.gif
    Né en 1885 à Saint-Cernin (Cantal) - Décédé le 6 avril 1962 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).
  • Médecin français, chirurgien et historien de la littérature.

    tp-2226

    Fils d'instituteur, Henri Mondor fit ses premières études à l'école de Saint-Germain, puis au lycée d'Aurillac. Après ses humanités et malgré une précoce attirance pour les lettres, il entama, poussé par sa mère, des études de médecine.

    Après la Première Guerre mondiale, qu'il effectua comme infirmier, il obtint la médaille d'or de l'internat et fut nommé, en 1920, chirurgien des hôpitaux. Agrégé en 1923, il obtint en 1938 le titre de professeur de faculté, et en 1941 celui de professeur de clinique. Chirurgien de premier ordre, Henri Mondor publia plusieurs ouvrages consacrés à la chirurgie des viscères, parmi lesquels : Quelques vérités premières en chirurgie abdominale, Les Avortements mortels, Diagnostics urgents, ainsi que quelques monographies consacrées à l'histoire de la médecine : Paul Lecène, Grands médecins presque tous, Pasteur, Dupuytren, Anatomistes et chirurgiens, René Leriche.

    N'ayant cependant jamais renoncé à sa vocation de jeunesse pour la littérature, Henri Mondor sut, en marge de ses activités de médecin, se montrer un éminent historien des lettres, consacrant en particulier à Mallarmé de nombreux ouvrages. On citera dans son œuvre littéraire : L'Amitié de Verlaine et Mallarmé, Vie de Mallarmé, Mallarmé plus intime, Propos de Mallarmé sur la poésie, Valéry et Gide, Entretien au bord du fleuve avec Georges Duhamel, L'heureuse rencontre : Mallarmé et Valéry, L'Histoire d'un faune, L'Affaire du Parnasse, Alain, Rimbaud ou le génie impatient, Maurice Barrès avant le Quartier latin, Précocité de Valéry, Claudel plus intime.

    Grand prix de la critique de l'Académie française, membre de l'Académie de médecine en 1945, et de l'Académie des sciences en 1961, membre également de l'académie de chirurgie, Henri Mondor fut élu à l'Académie française en 1946 au fauteuil n°38.

    academie-fr

    Décès

  • Christophe Colomb
    Né vers 1451 à Gênes (Italie) - Décédé en 1506 à Valladolid (Espagne)
  • Christophe Colomb, navigateur génois, compétent mais trop imaginatif, veut gagner l'Asie des épices, la Chine et les Indes, en navigant vers l'ouest, à travers la «mer Océane» (l'océan Atlantique). Il estime le voyage à une quinzaine de jours seulement à partir des îles Canaries.

    tp-e01

    Son projet paraît fou à la plupart des experts de son temps qui savent comme lui que la Terre est ronde mais évaluent avec plus de justesse sa circonférence et sont convaincus que les marins mourront d'épuisement bien avant d'atteindre leur but !...

    Après avoir essuyé plusieurs échecs, Christophe Colomb plaide sa cause auprès de la reine Isabelle de Castille. La souveraine, toute à la joie d'avoir abattu le dernier royaume musulman d'Espagne, accepte de l'aider sans trop y croire.

    Le marin quitte l'avant-port de Séville à la tête de trois petits navires (des caraques ou caravelles). Le 12 octobre 1492, après trois mois de navigation hasardeuse, il pose le pied sur une île inconnue peuplée de gens à la peau cuivrée.

    Sans en avoir conscience, Christophe Colomb vient d'offrir ce jour-là aux Européens un Nouveau Monde ; il sera baptisé quinze ans plus tard Amérique, d'après le prénom d'un autre explorateur. Christophe Colomb appelle ses habitants Indiens car il reste convaincu d'avoir atteint les Indes !...

  • Gilbert de La Fayette
    Né le 6 septembre 1757 à Chavagnac (Auvergne, France) - Décédé en 1834 à Paris
  • tp-coi412

    Le marquis Gilbert Motier de La Fayette (on écrit aussi Lafayette), « héros des deux Mondes », demeure après plus de deux siècles le principal trait d'union entre la France et les États-Unis.

    Mais son rôle historique ne se résume pas à ses années de jeunesse passées à combattre aux côtés des « Insurgents » américains. Il a aussi joué un rôle moteur dans les débuts de la Révolution française et à nouveau dans la révolution des Trois Glorieuses qui vit le remplacement de Charles X par Louis-Philippe 1er à la tête de la France...



    Date de mise à jour : 19/08/2017
    Imprimer la fiche